Une maison en bois en Savoie

Journal de la construction de notre maison en bois massif contrecollé (KLH).

L'essentiel en 2 mots
Maison bioclimatique (du moins autant qu'on pouvait) en panneaux de bois massifs contrecollés (KLH), isolés par l'extérieur avec de la laine de bois.
Chauffage mixte solaire et chaudière bois-bûches ; eau chaude sanitaire solaire.
Electricité biotique.

mercredi 27 août 2014

Peinture de la pergola

Cette étape est franchie. La pergola a été peinte ce week-end : 2 couches de peinture gris anthracite (RAL 7016).
On en remettra sans doute une troisième couche dans quelques jours pour que ça tienne longtemps (on espère).
Le revendeur de peinture nous indique une tenue d'une durée de 5 ans pour les parties exposées à la pluie et au soleil. On pense quand même redonner un coup de pinceau dans 2 ans.

Il faut désormais choisir la toile. Et là, ben c'est compliqué... notamment du fait qu'elle sera posée à plat. Il nous faut donc une toile perméable pour qu'il n'y ait pas de poche d'eau au milieu. On fera sans doute une fixation par sandow tout au tour. Cela dit, vu le soleil cet été, la toile attendra sûrement le printemps prochain. La question est aussi de savoir si je la couds ou si on l'achète toute faite, avec la difficulté de trouver cette fameuse toile vendue au mètre.
Affaire à suivre...

vendredi 22 août 2014

Pergola

Cela fait des lustres qu'aucun article n'a été ajouté. Depuis 4 ans, il y a pourtant eu 2-3 trucs de fait, mais c'est vrai, l'essentiel était déjà réalisé.

Après la terrasse faite en 2010, nous avons décidé cette année de faire une pergola pour pouvoir manger sans surchauffe dehors en plein été.
Les panneaux solaires posés en casquette assurent une bonne protection pour l'intérieur. En été le soleil s'arrête pile au niveau des fenêtres sans rentrer dans la maison. Mais par contre il fait très chaud sur la terrasse. Mise à part cette année super pourrie, pas possible de manger dehors.
On a choisi de faire une pergola plutôt moderne.
Le bois à été coupé, scié, raboté par nous même dans le massif où nous habitons (les Bauges !!). Que du local, donc ! C'est donc du sapin, non destiné à durer en extérieur. Nous avons donc choisi de le peindre de la même teinte que les menuiseries en gris anthracite. Cette dernière partie reste à faire.

Les poteau sont fixés sous les lames de terrasse (qui sont remises ensuite). Des assises en béton ont été coulées pour supporter et fixer les poteaux.


Détail (en cours de réalisation) des assemblages au micro-quart de millimètre près, comme l'exige le patron.



Une fois la pergola montée, ça donne ça. Reste donc à passer un coup de ponceuse, peindre et faire ou acheter les toiles...



Ah oui, eh puis comme ça fait un moment que la déco à l'intérieur est faite, on va bientôt changer la couleur de certains murs. Pour les peintures, nous nous servons chez Label Energie à Barberaz pour les produits écolos (de bonne qualité et avec désormais un choix de couleur très important), et chez PPP à Aix les Bains pour le reste. Au moins, on a de vrais conseils, de bons produits, et tout ça pour le même prix ou moins cher que les peintures de base chez bricotruc ou castomachin. (On n'a d'action dans aucune des 2 boutiques...).

mercredi 2 mars 2011

Bilan énergétique global et complet de la maison après travaux

Voici le bilan énergétique global de la maison réalisé par un logiciel de professionnel (et par un professionnel !, merci Romain) après travaux.
C'est très complet mais la première page résume le tout !

Bilan énergétique

lundi 10 janvier 2011

Visite du point info énergie, l'ASDER

Voilà pour l'info :
Le point info-énergies du département de la Savoie (l'ASDER) organise chez nous une visite le 12 février 2011 à 10 h.
Avis à ceux qui souhaitent participer à la visite et voir "en vrai".

Agenda ASDER 1er trimestre.

jeudi 6 janvier 2011

Retour sur le système de chauffage

Petit retour sur le système de chauffage...
Nous avons finalement choisi un système de chauffage central avec chaudière à bois bûche et solaire qui alimentent un ballon tampon de 1000 l qui stocke les calories pour l'eau chaude sanitaire et le chauffage.
Au rez de chaussée il y a un plancher chauffant tandis que la salle de bains de l'étage et le T2 sont chauffés par des radiateurs. Les arrivées ont été prévues dans les chambres à l'étage (au cas où) mais les radiateurs n'ont pas été installés. Ca n'a pour le moment posé aucun problème. La chaleur du bas suffit à chauffer le haut.
Une trémie a été prévue depuis l'extérieur, avec une fenêtre donnant sur un espace de stockage de bois à côté de la chaudière. Cette solution nous permet d'amener et de vider le bois depuis l'extérieur jusqu'à la chaufferie en supprimant pas mal de manipulations et en évitant de devoir aller le chercher tous les jours dehors. On rempli le stockage de temps en temps, qui nous permet ensuite de tenir plusieurs semaines.

En 2009, nous n'avions raccordé la chaudière que vers le 15 novembre. Le solaire avait assuré l'eau chaude entre août et cette date. Le chauffage n'avait pas été allumé avant.
Pour 2010, la chaudière a été arrêtée vers le 15 mai (sauf un allumage début juin pendant les températures très faibles) jusqu'à mi octobre où nous l'avons rallumée pour le chauffage lors des épisodes d'absence de soleil.
Nous n'avons pas pu estimer précisément la consommation de bois pour l'hiver 2009 puisque nous n'étions pas les seuls à se servir dans la pile. Nous essaierons de voir pour cet hiver 2010.
La photo présente le ballon tampon de 1000 l et la chaudière, avec tous les circulateurs, les tuyaux et l'échangeur pour l'eau chaude.